lundi 31 décembre 2007

La vie publique du Président de la République commence à mon avis

dès que finit sa vie privée : c'est à dire dès qu'il quitte son appartement privé. Au delà, il représente la France, et TOUS les Français, ainsi que leurs valeurs, leurs espoirs, leur Histoire, ET IL DOIT REPONDRE AUX ATTENTES QUE NOS PARTENAIRES PLACENT DANS LA FRANCE.
Je pense donc que M. Sarkozy doit se comporter avec retenue et mesure, quels que soient ses choix de vie; il ne s'appartient plus tout à fait, il est l'élu du pays.
Certes, les options des citoyens français sont aussi nombreuses que les variétés de fromages : il convient dès lors de s'en tenir à l'expérience des prédécesseurs, à la discrétion, au respect du pluralisme. Il convient de privilégier ce qui est porteur d'avenir, de sens, d'espoir.

1 commentaire:

Julien a dit…

J'ai parfois l'impression que c'est Guaino qui commande.